• DIMANCHE DE CHINE

    Hier, nous sommes partis à la rencontre d'un couple de brocanteurs installés dans un petit village niché dans les collines, à une vingtaine de minutes de Montpellier. Dès l'allée et le jardin, nous avons vu quantité de grilles, éléments de cheminée et autres merveilles découvertes par Monsieur, dont nous avions récupéré la carte lors d'un grand déballage à Pézenas. A l'intérieur, même chose : des caisses empilées et des étagères remplies de trésors que seuls les chineurs savent apprécier (les autres n'y voyant qu'un tas de poussières et d'objets inutiles bons à jeter !). Autant vous dire que nous nous sommes régalés, autant de nos trouvailles que des explications reçues sur l'usage de telle ou tel objet. Il en existe décidément de bien mystérieux... Au bout d'une heure, et après réunion de famille pour débattre de ce que nous prenions et de ce que nous laissions (hélas), nous sommes repartis, la tête plein d'étoiles en nous faisant la promesse de revenir... vite... 
     
    8d63d4f74abec69567a03e2f1df29bcc.jpg
     Une petite balance pour peser les lettres...
     
    d14880af1f9793a30c65b3d43604dc99.jpg
     Une lampe tempête...
     
    9fb5296078064a40e4e90e9c5b549582.jpg
     Une clé datant du 16ème siècle...
     
    e27698b51758e1009a5efbf6bb085aea.jpg
    55cfe234117bf2d01882a75f4866743c.jpg
    c1447dd9a4397584e37e8d76ec4df324.jpg
     Et le plus étonnant, ce moule 3D en étain
    pour confectionner des petites chaises en chocolat !
     
    Bonne semaine !
     
     
     

  • TORCHONS LITTERAIRES

    f05ede98dd9e39c1063394449fca524b.jpg
    "Le torchon, objet emblématique de la cuisine, usuel et quotidien, le basique objet ménager (cf. par définition : "pièce de toile pour essuyer la vaisselle" – non intellectuel à priori –, bascule ici dans un monde plus cérébral, voire aussi subtil et précieux ; tout en assurant sa fonction initiale.
    Car on peut se servir d’un Torchon Littéraire comme d’un classique torchon (lavage 60° ok), et rajouter ainsi un zeste de spiritualité aux instants ménagers (essuyer la vaisselle / se sécher les mains). Bientôt les serpillières philosophiques ! 
    Double usage / torchon nomade : objet de cuisine et de salon, on peut :  
    - l’utiliser et le lire en cuisine / ou l’exhiber et le dévorer sur son canapé ; 
    - l’accrocher près de l’évier / ou bien le ranger dans la bibliothèque.
    La cible du Torchon Littéraire : La ménagère poétique, le restaurateur curieux, l’homme de lettres fin cuisinier… tout humain dévoreur de mots, ayant l’usage d’un torchon, et (ou) susceptible d’offrir un cadeau  "original, émouvant et drôle" ! 
    Comment ça s’est passé ? Les textes édités ont été spécialement conçus pour ce projet et se déclinent sur la thématique du torchon, au fil des inspirations / textes des 7 auteurs invités : 
    Laurent Lauretn / Malsapé-Paris : Je suis le torchon
    Anna Rozen : Je m'en lave les mains
    Marie Fiore : la serviette et le torchon
    Alexandre Millon : Le torchon à pois
    Christophe Fourvel : Le torchon d'Héraclite
    Sylvie Taussig : De lin blanc
    Pierre Pozzi : Une tâche, du Shalimar sous latitude lorraine."
    Tel est le texte introductif que l'on peut lire sur le site www.favoritechoses.com, où est proposée cette étonnante collection de 7 torchons en série limitée, éditée par Stéphanie Radenac - éditions Callipyge, et qui permet à un objet somme toute banal et utilitaire de "nourrir" notre imaginaire. 26 euros pièce, frais de port inclus. Trois exemplaires sont également disponibles sur le site www.mobiledecuriosites.com, mais à 29 euros pièce !!!(cf photos ci-après) Qui dit mieux ?
     
    Ils sont certes un peu plus chers que de banals torchons, mais avouez qu'ils en jetent ! Petit extrait...
     
    5d927a9a25f926777d874d57914c0129.jpg
    c194e3871d797b663938022d9c4d914d.jpg
    7ab6358faf0c38a1fca597f416c59766.jpg
     
    Crédit photos : Favorite Choses et Mobile de Curiosités

  • "PERF"ORMANTE !

    Je ne vais point vous parler de brocante aujourd'hui (hélas) mais plutôt de luminaires, un autre de mes dadas. J'adore en effet les lampes pour l'ambiance qu'elles permettent de créer dans une maison. Si je m'écoutais, j'en aurais plein... et dans toutes les pièces !
    Le modèle que j'ai décidé de vous présenter a un côté résolument industriel qui me séduit. Ce qui a retenu mon attention en premier lieu, c'est la forme de son diffuseur, à mi-chemin entre un casque de métallurgiste et un bec d'ornithorynque ou de canard.
    Baptisée PERF, cette étonnante lampe de table a été imaginée par la Diesel Creative Team, pour Diesel with Foscarini. Elle se décline en plusieurs coloris : noir, vert, marron et aluminium. Entièrement réalisée en métal, elle diffuse, grâce à son enveloppe perforée d'une multitude de trous plus ou moins réguliers qui dessinent un motif graphique, une lumière à la fois chaleureuse et d'une rare beauté. A poser sur sa table de salle à manger ou dans son salon, car son diffuseur est inclinable et permet d'offrir un éclairage ciblé, idéal pour la lecture ! Son prix : 358 euros sur Made in Design, un site que je ne vous présente plus !
     
    027646db13ac9341a7c990bb6233a4ce.jpg
     
    b03ca22bcb434e1a1f29da5d990fd28b.jpg
     
    PS : existe aussi en applique et en lampadaire, mais je trouve ces deux versions bien moins réussies...