Chiner en ligne - Page 2

  • Pa doum ouah !

    Petit clin d'oeil à Christian Blachas, qui nous a quittés prématurément en février dernier, et à sa cultissime émission, je veux bien évidemment parler de Culture Pub, pour titrer ce post. Pourquoi me direz-vous ? Eh bien parce que c'est de publicité dont je vais vous parler aujourd'hui. Mais pas de n'importe laquelle. Non Madame. Non Monsieur. En effet, j'ai décidé de vous parler de publicité vintage et même mieux, de publicité collector ! Osons le dire ! Et plus précisément de ceci :

    panneau-publicitaire 1.jpg

    Un panneau publicitaire présent dans le hall de l'aérogare de Orly, à Paris, dans les années 70, vu en avant-première sur le site Dédale L'atelier. Haut de 118 cm (tout de même), ce grand panneau est en plexiglas colorisé, recouvert de grains de plexiglas en relief. Un objet "rare", comme le souligne Nathalie Girardin, qui vous le propose à 250 euros.

    Petite précision : Nathalie propose également deux autres modèles (voir photos ci-après) du même genre tout aussi sympas et au même prix... Qu'on se le dise !

    panneau-publicitaire 2.jpg

    panneau-publicitaire 3.jpg

    Photos et objets provenant du site
    www.dedale-latelier.com

  • Un supplément d'âme...

    Que recherche le chineur en chinant ? La bonne affaire ? Certes. Le coup de coeur ? Assurément. De quoi embellir son intérieur. Pour sûr. Mais pas que ça. Surtout, lui donner "ce tout petit supplément d'âme, cet indéfinissable charme, cette petite flamme" pour ne pas paraphraser une certaine chanson du regretté M. Berger. Histoire d'avoir une maison unique, une maison qui lui ressemble, une maison qui raconte une histoire, la sienne en premier lieu, parfois celle d'une famille rêvée ou réelle... Bizarrement, ces quelques lignes m'ont été inspirées par une photo. En l'occurence, celle-ci, vue sur "Le vide-grenier d'une parisienne" :

    AME.jpg

    On peut presque y lire le mot AME...

    En tout cas, une chose est sûre : acheter de vieilles lettres comme celles-ci, provenant d'une ancienne enseigne de pharmacie, permet parfois de trouver les mots justes... pour le dire... et de laisser sa créativité s'exprimer sur les murs de sa maison... histoire de lui donner ce fameux supplément d'âme...

    Je terminerais ce post par une très jolie phrase, lue dans le livre de Musso, "La fille de papier" : "Les amis sont des anges qui nous soulèvent lorsque nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler" (anonyme).



    Lettres d'enseigne rouge/bordeaux
    Dimensions : 40 x 33 cm
    35 euros pièce
    A découvrir sur http://vide-grenier-dune-parisienne.blogspot.fr/
    (site dont est extraite l'image ci-dessus)

  • Prendre la température...

    On ne le dira jamais assez "en avril, ne te découvre pas d'un fil". Et c'est bien vrai qu'en ce moment, le thermomètre joue un peu avec nos (mes) nerfs. Pull et écharpe, tee-shirt sans manches et nu pieds, c'est la valse des vêtements en ce moment et pour la maniaque que je suis, et qui n'a jamais que deux saisons à portée de main immédiate (automne-hiver d'un côté et printemps-été de l'autre, comme dans la mode oui oui), c'est à chaque fois la crise de devoir monter-descendre les fameuses housses où attendent sagement les vêtements des saisons en devenir. Bon, bref, tout ça pour dire qu'entre deux crises d'allergie et/ou de coup de froid, je vous ai quelque peu délaissé ces derniers jours. Je n'ai pas repris hier pour v/nous éviter le coup du poisson (d'avril) et aussi parce que j'avais du monde à la maison, mais aujourd'hui, me voilà fin prête pour attaquer ce nouveau mois ! Et si je vous parlais tout exprès de températures en début de post (après, je l'avoue, je me suis quelque peu laissée emporter), c'était pour trouver une transition qui m'amène en beauté jusqu'à l'objet du jour, vu sur l'excellent site "Je chine chez... Vert de Gris". Il s'agit d'un thermomètre de jardin en fer rouillé, de 42 cm de haut, et vendu 70 euros. Ne me demandez pas comment cela fonctionne, je n'en sais fichtre rien. D'ailleurs, si l'un(e) d'entre vous peut éclairer ma lanterne, je suis preneuse d'une explication. En attendant, je me prends à rêver à la remontée (définitive) des températures !

    thermometre.JPG

    http://je-chine-chez-vert-de-gris.blogspot.fr/
    (site dont est extraite cette photo)