L'envers de ma déco - Page 4

  • Chercher la petite bête...

    Je ne suis pas une adepte des insectes, il faut bien le dire. La vue d'une araignée me fait passer en quelques secondes à peine en mode hystérique et si d'aventure une bestiole rampante ou volante a le malheur d'atterrir sur moi, ma voix monte illico presto dans les aïgus et mon corps se lance dans une danse pour le moins singulière (pour ne pas dire grotesque) dont les gestes n'ont d'autre but que de virer la-dite bestiole de ma personne.

    Pour autant, je n'irais pas crucifier les insectes sur l'autel de la décoration, comme on peut le voir dns certains cabinets de curiosité (à peine écrabouillais-je une araignée ou un moustique de temps en temps, mais c une question de survie votre honneur !). Ce genre de chose, c'est un coup à faire des cauchemars, je vous l'dis ! Et puis, rappelez-vous ce qui est arrivé à un certain Jésus il y a un peu plus de 2 siècles... Faut-il appliquer la méthode aux insectes et aux papillons sous prétexte qu'ils ne font pas partie de la gente humaine ? Tout ça pour dire que les bestioles naturalisées, ce n'est pas pour moi... Mais, car oui il y a un mais, quand il s'agit des sculptures en papier de Laurence Lehel, je dis pas pareil...

    Parce que 1- ce ne sont pas de vrais affreux - 2- ils ressemblent sans parfaitement y ressembler car la créatrice utilise des papiers comportant des calligraphies et 3- leur prix est très raisonnable : 68 euros la bestiole dans son cadre en carton. Avec ce post d'ailleurs, je sens que je vais faire un "carton" et pourquoi pas, créer le "bzzzzzzz" !

     

    INSECTE 3.jpg

    INSECTE 4.jpg

    INSECTE 9.jpg

    INSECTE 11.jpg


    Pour la petite histoire...

    Laurence Lehel est diplômée des Beaux Arts d'Angers et de l'école nationale supérieure des Arts Décoratifs de Paris. Après avoir longtemps été styliste textile, elle s'est tournée vers la sculpture "pur papier" ainsi qu'elle estampille chacune de ses créations. Normal dans ce cas, de trouver sur son site, de fausses chaussures plus vraies que nature, des pulls pliés comme s'ils sortaient de notre dressing, des jupes suspendues à leurs cintres comme dans notre armoire et des bikinis criant de vérité. Je vous laisse aller les découvrir en clinquant sur http://laurence.lehel.free.fr (site dont sont extraites les images ci-dessus)

  • Bienvenue chez "Les Nomades Baroques" !

    Devinez qui revient (enfin) dans la bloggosphère ? Non, je n'étais pas partie faire un trek au Népal (Dieu m'en préserve), ni une Thalasso en Bretagne (c'est bien dommage d'ailleurs). La faute à beaucoup mais alors beaucoup de boulot + deux enfants en bas âge à gérer en l'absence du papa parti "congressifier" + un chantier de maison qui avance bien mais qu'il faut tout de même suivre un petit peu. D'autant que la-dite maison étant enfin "hors d'eau hors d'air", comme le veut l'expression consacrée, nous voilà à l'étape : "prendre contact avec EDF et Lyonnaise des Eaux pour la pose des compteurs". Etape pour laquelle il faut beaucoup, mais alors beaucoup de bonne volonté (eu égard aux agents que l'on a en face de soi), un bon photocopieur (vu la paperasse demandée) et surtout une bonne dose de patience (deux bons mois au bas mot !). Mais bon, je vais bien, tout va bien, il fait beau, c'est vendredi, et je ne vais donc pas me laisser aller à un pessimisme de bas étage. Que nenni !

    Je vais plutôt vous parler d'un beau reportage comme seul E-mag Deco sait les faire et qui nous propose cette semaine de rencontrer "Les Nomades Baroques". Bon, je ne vais pas vous refaire le reportage, je vous invite plutôt à aller le voir en détail sur le site car il est, comme toujours, très bien fait et riche en images. Personnellement, je vais vous parler de deux belles idées de Martine, une passionnée de déco depuis deux décennies et qui se cache derrière ce drôle de nom, deux idées qui m'ont interpellées à la lecture de l'article. Et que ma foi, l'on peut aisément reproduire chez soi. Alors, à vos carnets de notes !

    Micheline idee horloge.jpg

    Première idée : celle ci-dessus. Simplement évidente, encore fallait-il l'avoir ! La recette : prenez d'anciennes aiguilles de cadran et patinez-les en doré. Prenez ensuite une ancienne porte puis utilisez le même doré que pour les aiguilles afin de réaliser au pochoir les chiffres romains de votre future horloge. Fixez les aiguilles et le tour est joué ! Je me demande même si en rajoutant un petit mécanisme, on ne peut pas la faire marcher...

    Micheline escalier.jpg

    Astuce numéro 2 : personnaliser son escalier en lui donnant un petit côté chic/graphique. L'idée de Martine : peindre une bande grise qui vient dynamiser la montée des marches et lui ajouter quelques éléments déco : ici, un petit scottish et des cailloux en forme de coeurs... Simplissime mais élégantissime...


    Au final, je prends tout dans la maison de Martine. Mieux, je m'y installe si elle me la donne ! Et pour finir, je n'ai qu'une chose à dire : bravo, Madame, pour cette belle leçon de déco.

     

    Pour voir le reportage...
    http://www.e-magdeco.com
    (site dont sont extraites les photos ci-dessus,
    réalisées par Laëtitia & Philippe Rissetto)


    Pour en savoir plus sur Les Nomades Baroques...
    • Un site Web : http://www.lesnomadesbaroques.com/
    • Un blog : http://lesnomadesbaroques.blogspot.fr/

     

  • L'instant T

    Je connaissais les cafetières et les fameuses capsules de cafés Nespresso. Je viens de découvrir la version T, pardon thé ! Le principe est le même : des capsules hermétiques proposant une sélection de 25 thés d'exception (ce n'est pas moi qui le dit, c'est eux !), entre thés noirs, thés verts, thé blanc, mais aussi thés parfumés, OOlong, Rooibos et même infusions biologiques.

    Pour en révéler toute la richesse, Spécial T a développé une machine à thé qui filtre l'eau et sait adapter pour chacun des thés la température et le temps d'infusion. Oui, monsieur. Oui, madame ! Et en ce moment, pour mieux les découvrir, special-t.com vous propose une offre spéciale : la machine + 1 coffret dégustation de 40 capsules + 2 tasses avec leurs sous-tasses + la livraison offerte pour 119 euros. Vous êtes prévenu(e)s !

    Special T.jpg

    Pour les aficionados, un Espace Special T s'est ouvert
    au 1er étage de la Boutique Nespresso Madeleine,
    29 rue Tronchet, Paris 8ème.
    Des spécialistes Thé vous y attendent
    pour vous accompagner dans votre dégustation

    et vous aider à passer commande sur le site dédié. Qui dit mieux ?

    www.special-t.com
    (site dont est extraite cette image)